Le problème n'est pas de savoir SI il y aura encore des inondations à Tubize,
le problème c'est que personne ne sait QUAND il y aura encore des inondations à Tubize !

Actualité


Commune de Tubize

Intercommunale du Brabant Wallon

AVIS

Zone d'Immersion Temporaire du Coeurcq

REUNION D'INFORMATION PREALABLE

Projet de catégories B et C

Article D.29-1, §4, b, 6° et §5, 1° du Code de l'Environnement

Demandeur : Intercommunale du Brabant Wallon (I.B.W.) (pour le compte de la commune de Tubize), Rue de la Religion, 10 à 1400 Nivelles

Personnes de contact : Madame Isabelle MASSART (IBW, 067/21.71.11), Monsieur Bruno Soudan (Tubize, 02/391.39.06)

Objet :
Construction et exploitation d'une zone d'immersion temporaire (Z.I.T.) délimitée par la rue de Coeurcq et le hameau du Stéhoux nécessitant un permis d'urbanisme avec travaux de voirie et une autorisation d'exécution de travaux sur le cours d'eau du Coeurcq

Conformément aux dispositions des articles D.29-5 et suivants et R.41-1 et suivants du Code de l'environnement, l'Intercommunale du Brabant Wallon vous invite à participer à la réunion d'information préalable relative à l'objet susmentionné et organisée le :

Mercredi 10 décembre 2014 à 18H30
à la salle B de la Maison Communale

Cette réunion d'information a pour objectif de permettre au demandeur de présenter son projet et de permettre au public de s'informer et d'émettre ses observations et suggestions concernant le projet.

Toute personne peut, dans un délai de quinze jours à dater du jour de la tenue de la réunion d'information, émettre ses observations et suggestions, en les adressant par écrit au Collège communal de Tubize, Grand-Place 1, 1480 Tubize, en y indiquant ses nom et adresse. Elle en adresse une copie à l'IBW, Mme Isabelle Massart, rue de la Religion 10 à 1400 Nivelles.

Lettre aux hautes autorités

Courrier

Commémoration des inondations des 13-14 novembre 2011

Diaporamas

Echos dans la presse

Invitation

Tubize n'oublie pas

Un an après et toujours sous le choc

SOS-Inondations-Tubize vous invite aux diaporamas "Tubize sous eaux" le dimanche 13 novembre 2011 à 15 heures dans la grande salle du Centre Culturel de Tubize au 124 boulevard Georges Deryck.

Les Diaporamas et analyses des évènements catastrophiques seront suivis d'une marche symbolique en bottes avec lampes de poche en suivant la Senne vers le centre de Tubize. Ensemble, rappelons aux autorités la priorité à accorder à la prévention des inondations.

Venez nombreux pour en faire mémoire !

Compte en banque

Vous souhaitez nous soutenir financièrement ? SOS-Inondation-Tubize a maintenant un compte en banque. Il s'agit du compte IBAN BE11 0688 9388 6248 - BIC GKCCBEBB ou le 068-8938862-48.

Presse

Interpellation au conseil communal

Ce jeudi 1er septembre à 20h, une citoyenne a interpellé le conseil communal à propos des inondations des 13-14 novembre 2010 et janvier 2011. Voici le texte de son interpellation

Conseil communal du jeudi 1er septembre 2011

Monsieur le Bourgmestre, Mesdames et Messieurs du collège, Mesdames et Messieurs du conseil communal,

D’emblée je vous remercie d’avoir accepté que je m’exprime aujourd’hui au nom de notre association citoyenne et apolitique,SOS-INONDATIONS-TUBIZE, dont l’objectif est la protection de l’ensemble de la population contre les inondations..

Nous, habitants, commerçants, industriels et agriculteurs sinistrés, sommes fatigués et angoissés, par la fréquence de ces inondations à répétition, certains d’entre nous en sont tombés malades.

Nous arrivons bientôt à la date de triste mémoire du 13 novembre, qui restera gravée à jamais dans la mémoire de nombreux Belges. Force est de constater que contrairement au Brabant Flamand aucune mesure d’ensemble de prévention visible n’a encore été prise à Tubize pour nous protéger, mis a part quelques initiatives, qui, prises isolément, se font au détriment de la collectivité. Cette façon de procéder est tout à fait inacceptable et nous attendons des autorités des décisions de préventions collectives et non plus individuelles.

Parlons des études passées, en relisant le mémoire de fin d’études de Mr. Pierre Dupong, facilement accessible sur le site internet de SOS-INONDATIONS-TUBIZE, on s’aperçoit qu’une étude de faisabilité avait été réalisée en 1987 par la société SEPRO pour la réalisation de trois bassins de stockage en amont de Tubize, à savoir : un bassin à Steenkerke sur la Senne de 759.000 M3 pour 35 millions de FB, un bassin sur la Brainette à Steenkerke de 483.000 M3 pour 30 millions de FB et un bassin de 288.000 M3 à Tubize sur la Senne pour 90 millions de FB. La réalisation de ces bassins aurait permis de limiter sérieusement la catastrophe que nous avons connue en novembre 2010. Ceci m’amène, Mr. le Bourgmestre à vous poser les questions suivantes : Pourriez-vous nous communiquer l’ensemble des coûts des dégâts causés par les inondations de novembre 2010 et janvier 2011 pour Tubize ? Trouvez vous comme nous que 155 millions de FB soit 3.900.000 € étaient une dépense modeste à l’époque pour protéger Tubize et Rebecq de la Senne. D’autant plus que de l’argent, il y a moyen d’en trouver. Si les pouvoirs publics peuvent trouver des millions d’euros pour ériger un complexe sportif au stade Leburton, qui, et reconnaissons le ne manque pas d’intérêt, s’ils peuvent trouver des millions pour la rénovation de la place du Remblai, elle-même inondée, il y a certainement moyen de trouver l’argent nécessaire pour nous protéger des inondations. Ceci m’amène Mr. le Bourgmestre à vous poser les questions suivantes. & Pourquoi ces travaux n’ont-ils pas été réalisés ? A la lumière des récents évènements, êtes-vous aujourd’hui convaincu que la réalisation de ces trois bassins est de la première importance ?

Les inondations ne sont pas une fatalité. A Silly les inondations étaient fréquentes et causaient des dégâts à de nombreuses habitations, ces dégâts ont été l’élément déclencheur qui a poussé la commune à se doter de quatre zones d’immersion temporaire. Suite à l’aménagement et à l’efficacité de ces ZIT, les zones à risque de Silly, autrefois systématiquement inondées ont été épargnées lors des inondations de novembre 2010. Silly est un modèle en matière de lutte contre les inondations et des aménagements semblables peuvent être transposés, à notre échelle, en amont de Tubize.

Parlons des études qui sont attendues pour la fin de ce mois. Tout comme les études précédentes, elles devraient confirmer la nécessité d’aménagement de plusieurs zones d’immersion temporaire, à savoir : sur le Coeurcq, la réalisation de plusieurs zones de stockage permettra de protèger les habitations des quartiers du Coeurcq, du Stéhoux, de la rue Reine Astrid, de la rue des Ponts, de la rue de Mons et du centre de Tubize à hauteur de la rue Ferrer et du Bld Georges Deryck, sur le Froyes, la réalisation de plusieurs zones de stockage permettra de protéger les habitations du quartier du pont d’Ophain, sur le Ry du Vraimont, la réalisation de plusieurs zones de stockage sur ce ruisseau permettra de protéger les habitations de la rue des Déportés. Ceci m’amène Mr. le Bourgmestre à vous poser la question suivante : Pouvez-vous nous confirmer que les études seront accessibles à la population dès leur réception par les autorités communales ? Dans quels délais le collège mettra-t’il en exécution les différents cahiers de charge résultant de ces études ? Nous vous demandons, dès que vous serez en possession de ces études, d’organiser une large information sur les études, sur les travaux qui seront entrepris et sur les délais d’exécution de ceux-ci. Cette large information à la population pourrait se faire, par exemple, à la salle du gymnase dans le courant de ce mois.

Parlons des 3.000.000 €, qui est le prêt sans intérêt consenti par la région Wallonne à la commune de Tubize pour protéger les habitations situées en zone inondable. Nous avons appris que près de 42 % de cette somme ,à savoir 1.250.000 € serviront au rachat des  bâtiments d’une entreprise en faillite, précisément DANHEUX-MAROYE. Nous ne sommes pas d’accord et nous revendiquons que la totalité de cet argent soit prioritairement destinée aux mesures de protections collectives contre les inondations. Ceci m’amène Mr. le Bourgmestre à vous poser la question suivante : êtes-vous d’accord avec nous pour dire que cet argent doit prioritairement servir à financer tout dispositif pouvant protéger les zones à risques ?

Parlons du curage et de l’entretien, nous revendiquons des cours d’eau curés et entretenus. La situation actuelle n’est plus acceptable. Ceci m’amène Mr. le Bourgmestre à vous demander si vous n’avez pas été surpris par les évènements malheureux qu’ont connu de nombreuses habitations de la rue des Déportés lors des inondations de ce mardi 23 août, en effet, la Province avait fait procéder au curage du Ry du Vraimont en amont et en aval de cette rue, malheureusement ce curage n’a pas été effectué en zone urbaine ce qui a occasionné un bouchon à hauteur des numéros 100 et 102, ce dysfonctionnement a eu des conséquences catastrophiques au niveau des habitations de cette zone. De plus, nous constatons que le pertuis du Ry du Vraimont passant sous le canal est toujours bouché. Ceci m’amène à vous demander Mr. le Bourgmestre si vous êtes informé de ces situations et si des solutions à très court terme sont envisagées et suivant quels délais ?

Parlons des autres mesures de prévention indispensables qui sont encore confirmées par la catastrophe de ce mardi 23 août dernier. Un réseau d’égouttage efficace et entretenu, une limitation de l’urbanisation à outrance, des règles d’urbanisme plus strictes, des parkings perméables, des bassins d’orage, des citernes obligatoires pour chaque nouvelle construction, un code de bonne pratique en matière agricole, l’installation de haies, de bandes enherbées , de fossés pour éviter l’écoulement de boues…. Ceci m’amène Mr. le Bourgmestre à vous poser deux questions. Quelles sont les actions entreprises par le Collège pour relayer et faire appliquer les codes de bonnes pratiques agricoles comme prévues par les directives Européennes et détaillées dans les différentes études dont celle de Mr Dupong ? A la lumière des récents évènements, comme nous, pensez-vous que les mesures de prévention énoncées sont indispensables et qu’elles feront l’objet de la part du collège de décisions rapides  et dans quels délais ?

Parlons de la Sennette, lors de la crue de novembre, un pertuis non entretenu et bouché sur plus de deux kilomètres a provoqué le débordement de la Sennette dans le canal, l’eau de celui-ci envahissant le centre de Tubize et la rue des Déportés. Ceci m’amène Mr. le Bourgmestre à vous demander : Quelles sont les mesures prévues à court terme pour rétablir le bon écoulement de la Sennette ? De plus, l’intention du Ministre Lutgen étant de remettre la Sennette à ciel ouvert, quid, dès lors du projet de « Duferco Invest »qui de ce fait se trouverait en zone inondable ?

Parlons du Hain, une ZIT est prévue à Braine l’alleud. Ceci m’amène Mr. le Bourgmestre à vous demander : Quelle étude garantit que la capacité du bassin de retenue en construction est suffisante pour protéger les quartiers du 45, du Rogissart et de la route provinciale ?

Parlons du débordement du canal en novembre à hauteur du dernier bassin du Vraimont, il est de la première importance d’ériger deux digues le long du canal, comme cela a été réalisé depuis plusieurs mois, à Lot, en région flamande, et ceci pour protéger en rive droite du canal les habitations de la rue des Déportés, et en rive gauche la rue du Pont Demeur, le zoning Fabelta et le centre de Tubize. Ceci m’amène Mr. le Bourgmestre à vous demander si une demande allant dans ce sens a déjà été formulée auprès des gestionnaires des voies navigables et quel est le délai prévu pour la réalisation?

- En cas de prévisions d’inondations, il est capital d’interrompre anticipativement la navigation, de façon à pouvoir baisser l’eau du canal, en vue d’absorber l’excédent d’eau provenant des rivières en crue et éviter tout débordement de celui-ci.

- Un membre d’SOS-INONDATIONS vous a remis et commenté le 22 août 2011, une étude détaillée concernant la problématique des inondations à Tubize ( crues et ruissellements) ainsi que les conclusions démontrant clairement l’importance de la gestion du canal en tant qu’unique collecteur et vecteur d’évacuation des eaux. Nous insistons également sur la nécessité d’une bonne communication entre les différentes régions. Cette étude qui vous a été remise, est accessible sur notre site www. SOS-INONDATIONS-TUBIZE.be . Le Collège a-t’il eu connaissance de cette étude ? Quelle est son intention et dans quels délais ?

Parlons de la vanne de Lembeek, Afin de préserver les populations, tant de la région Wallonne que de la région Flamande, il est indispensable qu’une table ronde soit organisée, réunissant l’ensemble des autorités tant techniques que politiques. Car la vanne de Lembeek a été et reste le meilleur exemple de l’absence de coordination et de rejet de la responsabilité sur l’autre.

Parlons des procédures mises en place au niveau des aides et des informations à la population en cas de pré-alerte et d’alerte inondations. Pourriez-vous, Mr. le Bourgmestre nous communiquer les procédures en vigueur à Tubize. Nous constatons que ni en novembre 2010, ni en janvier 2011, ni même en août dernier aucune communication, ni mesure d’anticipation n’émanant des autorités à destination de la population n’ont été prises. Pourquoi tous ces manquements ? Qu’allez-vous mettre en place à l’avenir et dans quels délais ?

Pour les habitants de toutes les zones sinistrées. Nous lançons un appel aux autorités responsables pour qu’elles tiennent compte de l’anxiété permanente des 1680 familles sinistrées de novembre auxquelles s’ajoutent les sinistrés du 23 août qui demandent d’être enfin protégés par la prise de mesures efficaces et rapides, ne payons-nous pas assez de taxes, à la commune, à la province et à la région wallonne pour avoir le droit d’être protégés, nous nous demandons souvent, mais que font-ils avec notre argent. Les nouvelles inondations du mardi 23 août dernier ne font que renforcer notre détermination et nos revendications.

Je demande de faire acter le texte de mon intervention au PV de ce conseil communal en y incorporant l’intégralité de vos réponses.

Merci pour vos réponses, merci de nous avoir écoutés.

Maria Di Perri

Editeur responsable : Maria Di Perri – Boulevard G. Derijk, 155 – 1480 Tubize
Web : www.sos-inondations-tubize.be

     

Bulletin d’information – août 2011

Protection contre les inondations, où en sommes-nous ?

Neuf mois après les inondations catastrophiques de novembre 2010, force est de constater qu'aucune mesure de prévention n’est visible sur notre commune. Actuellement, quelques améliorations individuelles, approuvées par les autorités, sont réalisées : des retenues pour quelques-uns, qu’en est-il pour les autres ?

Beaucoup de promesses. Depuis 2002 à Steenkerque, en amont de Tubize, une retenue de 270.000 m3 est promise. Est-ce suffisant pour protéger Tubize ? Qu'en est-il de la construction d’une Zone d’Immersion Temporaire (ZIT) de 1.288.600 m3, suggérée par les dernières études disponibles ? Où en est le projet de bassin d’écrêtement compris entre l’arsenal et le pont d’Ophain, qui protégera le centre de Tubize, le zoning Fabelta et les habitants des régions en aval de Tubize qui peuvent se sentir abandonnés ? A Silly des inondations en août 2002 avaient causé des dégâts importants. Cette commune s’est rapidement dotée de quatre ZIT. Grâce à ces décisions, prises par ses autorités communales locales, les habitants autrefois inondés n’ont connu aucun problème lors des fortes pluies des 13 et 14 novembre 2010.

De nouvelles études sont attendues pour septembre 2011. Elles devraient confirmer la nécessité d'aménagement de ZIT sur le Coeurcq, le Froyes et le Vraimont. Quels résultats pouvons-nous espérer avant les prochaines crues ?

3.000.000 €. C'est le prêt sans intérêt consenti par la Région Wallonne à la commune de Tubize pour réagir rapidement en vue de contrer les futures inondations. L'utilisation de près de la moitié de cette somme (1.250.000 €) est déjà prévue dans le cadre du rachat des installations de « Danheux & Maroye » pour réinstaller le CPAS. Nous trouvons que la totalité de ce prêt doit, prioritairement, être destiné aux mesures de protection collectives contre les inondations.

D’autres mesures de prévention sont indispensables. Réseau d’égouttage efficace et entretenu, cours d’eau curés et entretenus, limitation de l’urbanisation à outrance, règles d’urbanisme strictes, parkings perméables, bassins d’orage, citernes, bonnes pratiques en matière agricole, plantation de haies etc…. Nous demandons aux autorités de passer aux réalisations dans les plus brefs délais.

La Sennette. Lors de la crue de novembre, un pertuis bouché à Oisquercq a provoqué le débordement de la Sennette dans le canal ; l’eau de celui-ci a envahi Tubize. Que devient le projet «  Duferco Invest » si la Sennette est remise à l’air libre ?

Le Hain. Une ZIT est prévue à Braine l’alleud. Est-elle suffisante pour protéger le quartier du 45 ? Une étude est indispensable !

Le débordement du canal. Il est de la première importance d’ériger des digues le long du canal, comme cela a été réalisé depuis plusieurs mois en région flamande, afin de protéger les habitations de la rue des Déportés et de la rue du Pont Demeur, le zoning Fabelta et le centre de Tubize. Pour les habitants de toutes les zones sinistrées. Nous lançons un appel aux autorités responsables pour qu’elles tiennent compte de l’anxiété permanente des 1680 familles sinistrées qui demandent d’être enfin protégées par la prise de mesures efficaces.

SOS-INONDATIONS a introduit une demande d’interpellation à ce sujet lors du prochain conseil communal. Vous y êtes déjà cordialement invités. La date de ce conseil vous sera communiquée dès qu’elle sera connue.

Les 50€ d’aide aux sinistrés, … certains sinistrés, ayant introduit le formulaire complété, n’ont toujours pas reçu l’argent promis.

Affiches jaunes. Unissons-nous, affichons cette feuille à notre fenêtre !

Web : www.sos-inondations-tubize.be
e-mail : info@sos-inondations.be
Editeur responsable : Maria Di Perri - boulevard G. Derijck, 155 – 1480 Tubize

 
start.txt · Dernière modification: 2016/06/11 21:56 par patrick